A toi, la petite fille que tu deviens

Processed with VSCO with  presetLettre à toi,

Le 30 octobre 2016 à 18h55, par une belle journée d’automne, tu es entrée dans notre vie. J’ai mis au monde un enfant et tu as mis au monde une mère. Nous sommes devenu une famille. J’ai l’impression d’avoir découvert enfin ce qu’est la « vraie » vie, comme un rite de passage. C’était hier et tellement loin  à la fois vu le chemin que tu as déjà parcouru.

Dans quelques jours, tu auras 18 mois, 1 an et demi; déjà!

On m’avait dit de profiter de chaque instant car le temps passe tellement vite. Comme on le dit si bien « le temps, ce voleur d’enfants« . Presque chaque mois, nous nous faisons la réflexion que le temps passe si vite, on ne l’arrête plus et on ne t’arrête plus.

Tu grandis, tu évolues, tu franchis des étapes et tu acquiert sans cesse de nouvelles compétences, tu comprends tout ce que l’on dit, tu t’exprimes et te fait comprendre de mieux en mieux. Tes premiers « vrais » mots sont arrivés, naturellement « au revoir », « voilà », « tétine », « doudou », « maman », « tata » (pour Papa) et un petit « merci » de ta petite voix mélodieuse.

Sans titre1

Tu nous montre sans cesse que tu veux faire et que tu SAIS faire seule (manger, monter/ descendre les escaliers de la maison, grimper sur les fauteuils, le siège auto) et tu redeviens quelques instants mon bébé quand tu réclames les bras pour retrouver la sécurité du giron maternel. Les quelques rares fois où tu t’endors contre moi, souvent lorsque tu es malade; je suis préoccupée par ton bien être bien sûr mais au fond je chéris ces moments de douceur et de plénitude où je retrouve mon bébé endormi blotti contre moi. Comme c’est bon!

Tu évolue au fil des mois et tu ne ressemble plus à un petit bébé. Tu as grandit bien sûr, tes cheveux ont poussé, ta marche est assurée. J’ai même parfois du mal à me souvenir comment c’était au début, alors je me replonge dans les centaines de photos de nous, de toi.IMG_20161130_135257

En 18 mois nous avons beaucoup appris, nous cheminons sur la voie de la parentalité positive et de la bienveillance. Bien sûr ce n’est pas tous les jours facile. Nous sommes nous mêmes confrontés à nos propres émotions que nous devons gérer au mieux pour t’accompagner toi comme il se doit et te montrer la bonne voie. Nous ne sommes pas des parents parfaits mais nous avons au moins l’envie de te donner le meilleur de nous même, de faire le maximum pour toi.

A 18 mois, tu t’affirmes de plus en plus; tu veux faire tes propres choix, tu exprimes tes désirs, tu dois te sentir frustrée parfois de ne pas pouvoir te faire comprendre. Tes tempêtes émotionnelles t’emportent pendant un instant loin de nous. Mais je sais, j’essaie de comprendre au mieux ce qu’il se passe en toi.

Face à ces nouvelles réactions, il m’arrive de ne pas gérer mes propres émotions, je suis excédée et te dit franchement ce que je pense. Je ne fais pas semblant! Mais j’ai à cœur de TOUJOURS toujours revenir rapidement vers toi, te prendre dans mes bras, te consoler, réparer mon erreur, te demander pardon et reconnaitre que je n’ai pas assuré. Tu es encore petite mais je suis sûre que tu comprends et que tu me pardonne. Je le sens car après un gros câlin, on s’apaise toutes les deux.

Ce n’est pas aisé d’être parent, on le devient à la naissance d’un enfant, on se construit en tant que parent en même temps que lui se construit en tant qu’individu. Mais il faut garder en tête que le principal avant tout c’est le chemin parcouru et le cheminement que l’on suit!

Je suis fière de toi, de notre famille, de la complicité que nous avons construit tous les 3.

IMG_20180423_215217_614
Avril 2017 (6mois)  / Avril 2018 (18 mois)

J’ai crée ce blog grâce à toi, je parle souvent à la 1ere personne mais pour ces mots, je parle pour deux.

Ton papa et ta maman qui t’aiment.

A toi, ma douce Léa

 

2018-04-24 03.43.47 1-02.jpeg


4 réflexions sur “A toi, la petite fille que tu deviens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s